• Natacha de Santignac

Mirage es-tu là ?

Jamais deux sans trois! Le succès de l’oasis urbaine gratuite de Monthey, Le Mirage, étant désormais confirmé, la troisième édition aura lieu du 21 juin au 18 août 2019. Préparez vos agendas, les organisateurs ont pensé cette édition pour ravir les sens de tout un chacun.

À deux encablures de la place Centrale, Le Mirage investit le parc de la maison blanche situé avenue de la Plantaud, offrant ainsi aux habitants des «vacances en ville» selon l’expression de Matthieu Monnard, vice-président de l’association. Cette année, afin de vous offrir une prestation de qualité toujours supérieure, l’association Le Mirage a confié la gestion du projet à Marie-France Hendrikx. En charge des aspects administratifs et de la recherche de fonds, elle a pris le projet à bras-le-corps. «Le Mirage incarne un lieu de détente, d’écoute et de découvertes. C’est aussi un espace qui réinvente le vivre ensemble, en proposant des aménagements créatifs au sein d’un espace urbain ouvert à tous. Le côté intergénérationnel, festif et accessible à tous par sa gratuité m’a immédiatement séduite » raconte-t-elle. La seule présence de Marie-France Hendrikx n’exclut guère le besoin de bénévoles. Ils sont actuellement sept, mais le projet reste ouvert à toute personne souhaitant s’investir.

Les voix de Monthey

Cette année, Le Mirage s’est associé à différentes entités de la ville: Soluna autour de jeux et d’animations en plein air, la Maison du Monde offrant des cours de français, Une Petite Robe en Soie pour des brunchs savoureux, parmi tant d’autres. La collaboration avec la Société des artisans et commerçants de Monthey a, pour sa part, été reconduite. Charles Niklaus, son président nous en dit plus: «L’année dernière, une discussion avec l’équipe du Mirage avait débouché sur une offre After Mirage dans les bars de Monthey. Ceci permet aux personnes de continuer leur soirée après la fermeture de La Buvette. Un tampon Mirage donne droit à une boisson dans un bar "ami". Les retours ont été très positifs, alors continuons de travailler ensemble pour faire vivre notre ville.» La liste des bars «amis» est diffusée via les réseaux sociaux, mais également dans l’infolettre du Mirage.

L’aménagement de l’espace

Un campement nomade offrira au public cinq tentes de 25m2 chacune. Ceci lui permettra de s’évader à l’abri du soleil. En 2018, la canicule avait désertifié le parc, par ailleurs, la pluie a parfois fait rage, notamment lors d’une soirée Cinéma Sud. Au centre, une estrade de danse, investie lors des différents cours de tango, salsa, bachata et kizomba, permettra également aux enfants d’engranger des souvenirs de glissades mémorables. Les sportifs, quant à eux, pourront s’adonner au volley, au ping-pong et à la pétanque sous réserve de fonds suffisants. Si les températures montent encore, les fameux brumisateurs reprendront du service pour le plus grand bonheur de tous. Une scène mobile, construite de toutes pièces, à partir d’une remorque, laissera libre choix aux artistes de se positionner lors de leur intervention. De son côté, le public jouira d’une scène différente à chaque concert. Maud Richard, présidente de l’association, précise que «cette année, La Buvette sera tenue par Anaïs et Cyrille venant d’achever leur cursus à l’École de Tourisme de Sierre, mais possédant déjà l’expérience de la gestion d’un local similaire. En effet, ils se sont occupés du Container sur les pistes de Torgon». Au programme des festivités à La Buvette, des interludes musicaux permettant de se détendre après le travail tous les jeudis dès 18h30.

Programme complet des huit semaines sur www.mirage.ch

Article publié dans le magazine Le Vendredi le 25 mai 2019.

Passer Le Mirage à la machine! Monthey, Suisse.

5 vues

© 2020 par Alexandre Bocquillon. Créé avec Wix.com 

  • Blanc LinkedIn Icône
  • Facebook Clean