© 2018 par Alexandre Bocquillon. Créé avec Wix.com 

  • Blanc LinkedIn Icône
  • Facebook Clean

 Natacha 

Jules Thibaut de Santignac, aristocrate révolutionnaire, ne pouvait se douter qu’en se rendant sur les barricades à Paris en 1848, il serait envoyé au bagne dans le Nord. Le travail forcé, la perte de son titre n’entamèrent guère son esprit qui se transmet de génération en génération. Engagement, ténacité et ardeur au travail, sont ses qualités. En reprenant son nom, je suis devenue ce que je suis, j’ai entamé un processus de réalisation de moi-même, j’ai mené à bien le plus grand des changements, celui de mon identité. Ce n’était pas qu’une formalité, et cela n’a pas été de tout repos. L’énergie de ce nom correspond à mon tempérament, et l’envie de contribuer à un monde meilleur reste mon objectif. Mon « Utopie », loin des barricades et de la Tour de Londres, consiste à aider des publications, des individus ou des entreprises, à transmettre leurs valeurs au moyen de ma plume, sans oublier mon regard !

 Mon parcours 

Il se présente comme un kaléidoscope, aussi bien dans la variété des emplois que j’ai occupés (les couleurs) que dans leur géographie (les formes). Le désir d’apprendre a toujours guidé mes choix, et grâce à lui, j’ai pu explorer de nombreux milieux professionnels tels que : l’enseignement, la gestion de fortune, l’associatif, le commercial, l’artistique…

Mes compétences rédactionnelles ont été exploitées dans tous mes postes, comme lors de l’élaboration de projets, de courriers, de rapports, de discours…

La photographie, en gestation pendant quinze ans, a finalement vu le jour, me surprenant moi-même. J’ai commencé à raconter le monde en images, attirée irrémédiablement par l’empreinte de l’homme sur la planète, et des contrastes de matières, lumière, couleurs dus à sa présence.

Lorsque je ne trace pas des mots sur le papier, je voyage, je lis, je visite des expositions, je jardine.

 Mes valeurs 

Profondément humaniste, je cultive les liens que je tisse lors de rencontres. Les épreuves de la vie m’ont enseigné que notre interaction avec autrui est la seule empreinte valable que nous laisserons. Prendre soin, être à l’écoute. La générosité me semble la qualité ultime de tout être vivant : donner de son temps, de son énergie, de son attention, permet de partager des moments d’une qualité rare.

Mon travail d’écriture s’apparente à une découverte bienveillante d’un univers, fût-il incarné par une seule personne. Il est crucial qu’il reflète un échange particulier, qu’une singularité en émerge. Je vous propose donc une véritable collaboration parsemée de rencontres et d’échanges.

Membre de la Chambre de l’économie sociale et solidaire de Genève, j’adhère pleinement aux principes qu’elle défend.