• Natacha de Santignac

Made in Japan

Mis à jour : mai 1

Japon, nippon, made in Japan. Dans La Parfaite Lumière, je plane. Hokkaïdo, Sapporo « dodo ». Sur le GPS, 1Q84, coordonnées d’un monde parallèle, ou déguisement de 1984 ? Au Seventeen ou 7 to Eleve(e)n, j’élève mon esprit vers le zen, en achetant du thé vert fumé, jasminé, fruité, rizifié ou grillé. Attention! Ne pas griller les feux rouges à lèvres des geishas en masques de beauté et kimonos démodés, de passage entre le onsen et le Dormy innLes Belles endormies s’endorment.

Je m’éveille au Pavillon d’Or. Je noue mes vœux avant d’acquérir des amulettes contre les accidents de Fusil de Chasse, les problèmes de santé, ou encore pour commémorer une amitié éternelle, pourtant jetée à la poubelle.

Au Blue Lagoon, je plonge dans le blues trompeur de Neige de Printemps. Je trompe l’ennui en revêtant un kimono fleuri, je pare mes pieds de jolis zori, puis je m’enfuis dans le Tokyo Express pour aller déguster des sushis. Voilà, c’est fini…

Comité d'accueil, Sapporo, Hokkaido, Japon.

© 2020 par Alexandre Bocquillon. Créé avec Wix.com 

  • Blanc LinkedIn Icône
  • Facebook Clean